Index de mycologie

Trichosporon cutaneum

Levure dont la forme sexuée n'est pas connue.
Apparenté aux Hétérobasidiomycètes de l'ordre des Filobasidiales.
Le genre Trichosporon a été revu en 1992 par Guého et ses collaborateurs.
Les espèces pathogènes pour l'homme sont actuellement au nombre de 6
( T.asteroïdes, T.cutaneum, T.inkin, T.ovoïdes, T. asahii, T.mucoïdes ).
Filobasidiaceae
OTA

Diagnostic

Levures de forme variable souvent allongées.
Pseudomycélium habituellement bien développé.
Vrai mycélium et arthrospores toujours présents.
Fermentation des sucres négative.
Assimilation de certains sucres.
Nitrate (-). Uréase + .

Habitat

Les levures du genre Trichosporon sont des saprophytes du sol et de l'eau
et font partie de la flore commensale de l'homme, au niveau de la peau, des muqueuses et des ongles.

Pouvoir parhogène

Rarement impliqué en pathologie humaine.
Provoque chez l'homme la Piedra blanche : présence de petits nodules blancs, mous,
sur les poils, en particulier ceux du creux axillaire, ou les cheveux.
Peut être à l'origine d'intertrigos, d'onyxis, et d'otomycoses.

Diagnostic

Colonie plissée à gros plis irréguliers, cérébriforme, d'aspect levuriforme, lisse, humide,
de couleur beige clair, à pourtours irréguliers.
Elle ne pousse pas à 37°C, ni sur milieu de Sabouraud avec Actidione.
Levures bourgeonnantes et filaments donnant naissance à des arthroconidies cylindriques à ovales
( de 8 à 15 µm sur 3 à 5 µm ).
Arborisations fréquentes, courtes, à angles aigüs.
Recherche d'arthrospores sur RAT ou PCB.
Uréase positive.
- Fermentation des sucres : non.
- Assimilation des sucres: glucose, arabinose, érythritol, melibiose.

Diagnostic différentiel

Avec les autres espèces du genre Trichosporon.

Données complémentaires

Sur milieu RAT ou PCB : arthroconidies cylindriques à ellipsoïdales.
Sur milieu de Sabouraud : Colonie cérébriforme à gros plis irréguliers.

Index de mycologie