Index de mycologie

Acremonium strictum

Hyphomycète de l'ordre des Moniliales,
de la famille des Moniliaceae.
Deutéromycètes
Phialosporeae
GANS

Description

Colonie à croissance moyennement rapide, plate à centre parfois surélevé,
duveteuse ou membraneuse de couleur variable : blanchâtre à rosée.
Hyphes regroupés en faisceaux ( aspect de corémies ).
Phialides fines non pigmentées, le plus souvent solitaires se formant à angle droit sur le filament.
Le bas de la phialide est légèrement dilaté par rapport à l'apex.
Formation de conidies unicellulaires à paroi lisse et mince,
rondes ou ovalaires restant agglomérées en fausses têtes, parfois disposées en courtes chaînettes.
Des chlamydospores à paroi lisse peuvent être présentes.

Habitat

Cosmopolite, très souvent isolé du sol et de diverses feuilles.

Pouvoir pathogène

- Lésions cutanées à type de gommes cervico-faciales, du tronc et des membres.
Il s'agit de nodules qui s'ulcèrent entraînant un écoulement séreux et purulent
dans lequel on retrouve des éléments fongiques non agglomérés en grains.

- Mycétomes à grains noirs siègeant principalement au pied.
Les fistules sont peu nombreuses.
L'atteinte osseuse est fréquente.

- De rares cas d'acrémonioses cérébroméningées, d'endocardites, de kératites,
d'arthrites et d'onyxis ont été rapportés, principalement chez les patients immunodéprimés.

Diagnostic

- L'examen direct montre des filaments mycéliens courts de 3 à 4 µm de large et/ou des éléments fongiques
levuriformes, parfois septés.

- La culture est lente.
Elle est favorisée par une exposition à la lumière.
La colonie est glabre et humide ou duveteuse à mycélium court.
Elle pousse sur milieu de Sabouraud avec et sans Actidione.

- L'examen microscopique montre des phialides allongées
portant à leur extrémité un bouquet de phialospores unicellulaires formant une fausse tête.

- Gomme : tissu de granulations dermo-épidermiques formé de cellules géantes,
d'histiocytes, de plasmocytes et de polynucléaires.
Les éléments fongiques sont levuriformes, parfois septés et très courts.

- Mycétome : microabcès dermo-épidermiques centrés sur les grains fongiques noirs
formés d'un réseau mycélien dense.
De nombreuses chlamydospores siègent en périphérie noyées dans un ciment.

Champignon à croissance modérée sur les milieux usuels.
Il pousse sur milieu de Sabouraud avec et sans Actidione.
La colonie est plate, duveteuse à mycélium très court, d'aspect velouté.
La couleur varie du blanc au rose-orangé.
Le revers est incolore sur les souches blanches et rose-orangé pour les autres.
Les phialides incurvées ou rectilignes ( 20 à 40 µm ) ont une forme de bouteille allongée
sans collerette et se développent directement sur les hyphes végétatifs.
Les conidies unicellulaires, cylindriques ou piriformes mesurent de 3 à 5 µm sur 1 à 2 µm
et restent agglomérées en boule ( fausse tête ) au sommet de la phialide.
Il n'y a pas de chlamydospores.

Diagnostic différentiel

- Acremonium kiliense : présence de chlamydospores.
- Fusarium sp. pour la macroscopie.
Les Fusarium sont sensibles à l'Actidione.
- Fusarium verticillioides en microscopie mais pour ce dernier,
présence de macroconidies arquées, septées qui n'existent pas dans le genre Acremonium.
Morphologie sur milieu de Sabouraud : filaments se regroupant en corémies
- spores unicellulaires regroupées en balle ( 1 - 2 µm X 3 - 5 µm )
Colonie sur milieu de Sabouraud : duveteuse, blanche.
Phialides sur milieu de Sabouraud : phialides fines donnant des conidies unicellulaires
restant agglomérées en balle.
Onyxis
Conidies restant agglomérées en "fausse tête"

Index de mycologie